A PROPOS DU MAHAJRYA

Les comportements tels la colère, l'arrogance, la jalousie et la haine sont à l'origine de la souffrance. Ces comportements et la souffrance qui en découle sont provoqués par le manque de conscience des gens. Les gens sont emprisonnés dans cette souffrance et cherchent un moyen de les surmonter. Cette souffrance est en grande partie provoquée par la personne elle-même.

C'est en nous observant, en observant le masque de notre égo et en éveillant notre conscience que nous pouvons éradiquer ces fausses conceptions, qui sont les véritables racines de la souffrance. Ces fausses conceptions viennent de l'attachement aux biens matériels, aux relations aux autres et à la valeur que nous accordons à notre propre identité. Ces attachements sont les véritables racines de la souffrance. C'est en découvrant leur source, leurs racines, que nous pouvons saisir et comprendre la nature de la souffrance pour finalement nous en libérer.

Voilà la pensée et l'attitude sur lesquelles se fondent le Bouddhisme Mahajrya. Et le but est de former ses membres afin qu'ils puissent devenir utiles pour aider l'humanité dans son ensemble.
Nous cherchons des membres qui collaboreront, un peu ou beaucoup, à nos projets, la plupart du temps pour leur propre évolution spirituelle. Le Mahajrya accueille ceux qui souhaitent nous rejoindre et nous aider dans notre mission. Voici les avantages à devenir membre du Mahajrya:

Avantages:

  • Entraînement à la méditation
  • Faire partie d'une communauté qui partage vos visions et votre spiritualité
  • Recevoir une guidance spirituelle lorsque le besoin s'en fait sentir

5 MAITRES

A travers l'histoire de l'Humanité, tous les Maitres qui ont observé la Vérité ont découvert la même réalité, que chacun a nommée en accord avec l'Âge correspondant, la culture, etc. Cette vérité fondamentale est l'existence d'un Créateur, de la Création et de l'Interaction. Ainsi, pour les Hindous, ces trois concepts correspondent à Brahma (Créateur), Vishnu (Création) et Shiva (Interaction); pour les Kabbalistes, à Eheieh (Père), Iah (Fils), Yahveh (Saint Esprit); pour les Bouddhistes, ce sont Amitabha (Lumière Blanche), Mahastamprapta (Grand Pouvoir Sage), Avalokiteshwara (Seigneur qui Observe); pour les Chrétiens, Dieu (Père), Christ (Fils), et le Saint Esprit. Perçues depuis l'Unité, toute différence ou discussion entre les religions ou les traditions sont dissoutes, puisque toutes parlent de la Vérité, la seule différence étant entre les noms et les termes que chacun utilise.

C'est ce qui autorise le Mahajrya, bien qu'il soit une tradition bouddhiste, de finalement porter attention aux 4 autres Maitres Spirituels, dont les enseignements, aux côtés de ceux du Bouddha Shakyamuni, servent d'inspiration sur le chemin de la libération de la souffrance et la réalisation du Samadhi. Ces cinq Maitres sont:



Bouddha Shakyamuni. Il a vécu vers 550 avant JC. Il est le créateur du Bouddhisme. Il naquit prince, cependant, il abandonna le palace et une vie de luxe à la recherche de la Vérité. Après avoir étudié les Vedas et l'ascétisme du temps de Brahma, il réalisa finalement que tous ces chemins ne le menaient pas à la libération ultime de la souffrance, donc il décida de chercher un nouveau chemin de son propre chef. C'est ainsi qu'il atteint l'état de Bouddha (être Éveillé). A partir de là, il commença a partager son éveil en enseignant et en montrant la Voie du Milieu, qui est: 1) Il y a de la souffrance 2) Il y a une compréhension de la souffrance 3) Il y a un chemin vers la libération de la souffrance 4) Il n'y a pas de souffrance. Surtout, Shakyamuni développa la Compassion comme une Vertu afin que tout le monde arrête de souffrir de son côté.

Dans le Mahajrya, nous étudions Shakyamuni pour nous inspirer et pour apprendre sa compassion. Pour cela, nous nous concentrons sur certains Sutras spécifiques, comme le Sutra du Cœur, le Sutra du Lotus, le Soutra du Diamant, et le Sutra du MahaParinirvana.
Nous méditons sur lui à travers le mantra suivant:
Om Muni Muni MahaMunaye Swaha

Jésus. 

De lui est né le Christianisme. Il vécu à un moment où la principale cause de souffrance était le matérialisme et l'avarice, face à cela, il fonda la charité et le pardon en tant que vertus, la charité de partager avec votre prochain afin que tout le monde puisse se réjouir des expériences de la vie, le pardon parce que c'est ce qui nous libère de la souffrance, il guérit le cœur et nous conduit au désir de partager à nouveau.

Ainsi dans le Mahajrya nous étudions Jésus, sans se centrer sur le dogmatisme du Christianisme, mais plutôt en contemplant les mots réels qu'il a directement prononcés dans la Bible, par exemple quand il dit: "beaucoup d'autres, comme moi, viendront et feront de meilleures choses que moi" – Jean 14:12, ou: "Je vous dis que parmi ceux qui sont nés d'une femme il n'y a pas de plus grand prophète que Saint Jean Baptiste" – Luc 7:28. Jésus nous enseigne de cette façon la charité et le pardon à travers notre prochain.

Pour nous connecter à Jésus nous prions le Notre Père:

"Notre Père
Qui es aux cieux,
Que ton nom soit sanctifié;
Que ton règne vienne,
Que ta volonté soit faite
sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Et ne nous soumets pas à la tentation,
mais délivre nous de la souffrance,
et c'est à toi que sont le règne, la puissance et la gloire, pour l'éternité.
Amen."


Krishna. 

Sa vie s'est déroulée vers 3500 avant JC. C'est avec lui qu'a été fondé l'Hindouisme. Il était un prince qui n'a jamais renoncé à sa position. Au contraire, il utilisa sa position pour nous enseigner comment devenir un Avatar (une incarnation de Brahma dans une forme humaine), à travers la célébration de la vie en tant qu'êtres spirituels libres et responsables. Ceci inclut la jouissance d'expériences comme l'alcool, la viande ou la sexualité (d'une manière responsable) tout comme la pratique de la spiritualité et des prières. C'est ainsi que Hare Krishna est né, une prière à la célébration de l'existence.

La principale vertu de Krishna étudiée dans le Mahajrya est la Non-Action, dans laquelle il n'y a pas d'absence d'action, plutôt une absence d'attachement au résultat de l'action. Pour cela, nous étudions et utilisons la Méditation Siddhi et l'étude de la Bhagavad-Gita.

Nous méditons sur le Hare Krishna:


“Hare Krishna, Hare Krishna
Krishna Krishna, Hare Hare
Hare Rama, Hare Rama 
Rama Rama, Hare Hare”


Melkitzedeq. 

Il vécut vers 2000 avant JC. Dans la Bible, il apparaît dans la Genèse 14:18 comme le Roi de Salem. Il est connu comme le Roi de la Justice. Il était un maitre sévère avec lui-même, ce qui signifie qu'en lui, la justice prévalait avant toute autre chose, cette justice n'étant pas la justice humaine telle qu'elle est dictée par la loi. Sa justice était plutôt la Justice Divine, qui est le droit de tous les humains de vivre leur propre expérience sans jamais empêcher les autres de vivre leurs propres expériences ou leur nuire quand ils le font. Il est considéré comme l'un des pères de la Kabbale, la science de la création de l'univers qui nous permet de nous découvrir d'Eheieh à Adonaï Melek, de Kether à Malkuth.

Nous méditons sur Melkitzedeq en chantant son nom: Melkitzedeq. Aussi vous pouvez contempler son nom en Hébreu:

 

Maha Vajra.

Il est un Maitre spirituel illuminé avec une grande compréhension des différents chemins spirituels et traditions des sagesses orientales et occidentales. Il est le fondateur et le MahaAcharya de la tradition bouddhiste connue sous le nom de Mahajrya (le "Grand Champ" de la conscience), aussi connu sous le nom d'Association de Bouddhisme Quantique.

Sa vie

A l'âge de 4 ans, Melkitzedek lui-même apparut à Maha. Et à travers la conscience et la méditation, il a enseigné à Maha toute la sagesse liée à la Kabbale. Ensuite pendant son adolescence, Maha étudia le chemin hindou jusqu'à être ordonné Swami hindou sur le chemin du Siddha Yoga en 1998. Mais il voulait avoir une perspective globale des arts spirituels. Donc il alla dans les chemins chrétiens et bouddhistes en même temps. En 2007, il a été ordonné Prêtre chrétien dans la ECLA: Église Catholique Libérale Apostolique. Et depuis 2010, il a été membre de l'église ésotérique EADM: Ecclesia Apostolica Divinorum Mysteriorum. Dans la voie Bouddhiste il a été ordonné, en 2007, Acharya dans le Hongaku Jodo Japonais, une tradition de la Terre Pure. A ce moment il alla sur son propre chemin en fondant la tradition Mahajrya pour inclure le Vajrayana dans ses enseignements. Tout cela lui permet d'adapter la sagesse à chaque groupe auquel il s'adresse.

Il expérimenta l'illumination à l'âge de 24 ans, en revenant d'une méditation pendant un séminaire de croissance personnelle auquel il assistait. Il s'assit sur l'herbe dehors et il sut qu'il était le créateur de tout ce qu'il observait. Et il était aussi tout ce qui était créé qui atteignait sa perception. Il était un avec toute chose, en tant que créateur et que ce qui était créé en même temps. Il regarda les gens qui dansaient plus loin dans le champ, près d'une vache, et il était les gens qui dansaient, autant que la joie qu'ils sentaient, et la vache qui se demandait ce qui se passait.

Depuis, et malgré tous les jugements sur l'illumination, Maha Vajra n'a jamais nié ou caché son état d'illumination. Au lieu de cela, il dit que c'est une façon d'inspirer les autres, que c'est possible et que tout le monde peut l'atteindre dans cette vie. C'est ce qui a été dit à maintes reprises par les autres Maitres comme Bouddha ou même par Jésus quand il a dit ouvertement qu'il n'était pas le seul. Et Jésus mentionna qu'il y aurait de nombreux autres grands Maitres et affirma qu'il n'y avait pas de plus grand Maitre que Saint Jean-Baptiste.

Maha Vajra explique qu'un Maitre Spirituel est quelqu'un qui se maitrise lui-même mais jamais les autres. Ainsi un Maitre Spirituel n'a jamais aucune espèce d'autorité sur les autres et devrait être libre du besoin d'admiration et de validation. Un vrai Maitre Spirituel devrait reconnaître les autres, afin qu'ils découvrent qu'ils sont Dieu.

Il enseigne qu'il n'y a pas de moyen pour s'illuminer si vous vous considérez comme un "être spécial" ou si vous vous sentez meilleur que les autres. L'expérience d'illumination est tout le monde devenant Un et tout le monde étant Dieu, pas seulement "moi" en tant qu'être individuel. Il aime dire à ses étudiants et disciples: "il n'y a aucune façon d'atteindre l'illumination, ce que vous devez faire est d'arrêter d'atteindre la non-illumination." Ce qui signifie que nous sommes tous déjà illuminés car c'est notre état d'être naturel en tant qu'Âmes. La plupart d'entre nous ne se rappellent pas cela, donc le travail à faire est d'arrêter de se battre contre.

un des épisodes de sa vie où il montra sa grande compassion, à seulement 17 ans, fut quand son frère fut tué par balle à une fête par un ami ivre. Quelques jours plus tard, pendant l'enterrement, le meurtrier voulut voir pour lui-même ce qu'il avait fait, avant d'aller en prison. À ce moment, Maha lui sauta dessus, le prit dans ses bras le serrant et lui dit plusieurs fois: "tu dois vivre ta vie en sachant que je te pardonne", assez fort pour que tout le monde dans la salle entende. Ensuite il a expliqué comment dans une situation difficile et dramatique comme celle-ci, on doit rester en pardon et compassion. Alors il l'a fait.

Son principal enseignement est: "il n'y a pas de noirceur". Le mot sanskrit pour cela est aKrshn, qui est sa perception réelle d'un autre grand Maitre Ésaïe, de la Bible, de qui il se sent très proche et lié. Il aime beaucoup ce passage en particulier: Ésaïe 9:2 "Ceux qui marchent dans les ténèbres ont vu une grande lumière; ceux qui habitaient dans la vallée de la mort, sur eux a brillé une lumière."
Actuellement Maha Vajra vit sa vie à enseigner et à former des Maitres dans toutes les parties du monde où il est invité.

Crédits:

  • En juillet 2007 il était un des experts dans le Quantum Mind (Esprit Quantique) à Salzburg, Autriche, organisé par l'Universitat Salzburg
  • En mai 2008 il était délégué des Nations Unies au Vietnam pour la Célébration du Vesak.

Des équipes de force de police lui ont donné plusieurs Médaillons:

  • En 2010 un Médaillon par l'équipe du SWAT du Nevada
  • En 2010 un Médaillon par le Sheriff de Douglas County, Minden, Nevada
  • En 2011 un Médaillon par la NASA
  • En 2012 un Médaillon par les Rangers du 2e bataillon 
Il est aussi l'auteur de plusieurs livres, et le compositeur et fondateur de Void Orchestra —un projet pour créer de la musique spirituelle dans différents styles. Il a composé différents styles de musique, de l'orchestre symphonique au dubstep.
Contact
info@mahajrya.org
Tout le contenu de ces sites web sont propriété de l'Association de Bouddhisme Quantique © et ne peuvent être reproduit sans autorisation préalable. Certaines parties du contenu utilisées avec les autorisations des auteurs. Le Bouddhisme Quantique est une adaptation moderne de la tradition Bouddhiste MahaJrya (Grand Champ).